Chañ Klaod Talek

- Diplômé de l'Ecole BOULLE et de l'ENSET - 

Il suffit de passer le pas pour entrer de plain-pied dans l'atelier de Chañ Klaod Talek, où les parfums d'épicéas, d'ifs, de séquoias, comme tant d'autres essences venues d'ici ou d'ailleurs, pour mesurer le rapport quasi charnel du sculpteur, avec le bois, la forêt ou, plus surement, avec les forces élémentaires de la nature. Un homme du paysage, du pays comme son atelier ouvert aux arbres, à l'eau ou à la pierre.

Très vite, à voir les échanges entres les sculptures achevées mais vivantes, avec les ébauches pudiques alignées comme une armée de l'ombre, on conçoit que ce lieu est hanté et se mérite...

L'œuvre plurielle, se présente, s'exhibe de monumentale ou d'intimiste. Mais toujours l'artiste invite le regard à la profondeur, à franchir l'orée des formes... Le bois, la pierre et le métal complotés dans des équilibres esthétiques et symbolistes qui forment une trame solide et qui fomentent l'interrogation, l'imaginaire.

Que faut-il voir dans les veines du bois travaillé ?

Un oiseau, un corps de femme ou de flamme dévorante ?

Ou la plénitude du silence ?

Nulle figuration, nulle abstraction, le ciseau à bois travaille la suggestion plastique, l'émotion, la spiritualité qui guide le désir ou l'absence.

Des œuvres vives attirent la caresse et attisent les grandes questions...

De quel pays, de quel climat mental provient une œuvre d'art ?

Chañ Klaod Talek ne dévoile nul secret, mais inscrit dans le réel l'alchimie de l'acte créateur.

 

Voir ses oeuvres